Se connecter
Rechercher

Utilisation des enregistrements médicaux électroniques dans le cadre du projet PRIMEGE PACA

Auteurs : Lacroix-Hugues V, Schuers M, Pradier C, Staccini P, Letrilliart L, Darmon DDate 2018 Mai 01, Num 143, pp 197-203Revue : BDB_JO_101578024
Résumé

Contexte. En France, il n’existe aucun système d’information public associant les motifs de recours aux médecins, les procédures de soins et les actes pratiqués en cours de séance. Ce constat a motivé la création du recueil de données PRIMEGE PACA (Plateforme Régionale d’Information en MÉdecine GÉnerale en Provence-Alpes-Côte d’Azur), dont la finalité est l’amélioration des pratiques professionnelles et la recherche académique. Objectifs. Étudier la faisabilité de la création d’une base de données à partir des dossiers médicaux électroniques (DME). Fournir des exemples d’utilisation de cette base en décrivant les principaux motifs de recours, diagnostics et prescriptions en médecine générale. Méthodes. Les DME de 11 médecins généralistes ont été recueillis et importés dans une base de données MySQL®. Afin de pallier le faible taux de codage des médecins membres du projet PRIMEGE PACA, une procédure permettant de transformer du texte libre en code CISP-2 a été implémentée. Résultats. Les dossiers médicaux de 11 médecins sur 4 ans (2012 à 2015) ont été extraits, représentant 205 343 consultations. La procédure de codage automatique a permis d’associer la plupart des motifs et des diagnostics à un code CISP-2 (environ 97 % des motifs et des diagnostics). Les principaux motifs de recours rencontrés ont été d’ordre respiratoire (23,5 %), ostéoarticulaire (17,7 %), général (14,1 %) et digestif (11,9 %). Concernant les diagnostics, ils ont été principalement d’ordre ostéoarticulaire (19,1 %), respiratoire (16,9 %), digestif (9,5 %) et cardiovasculaire (9,2 %). Les principales prescriptions ont concerné le système nerveux (22,2 %), le système digestif ou métabolisme (15,8 %), le système cardiovasculaire (12,5 %) et le système respiratoire (12,2 %). Conclusion. Cette étude a montré qu’il était possible de créer une base de données à partir des dossiers médicaux électroniques. De nouveaux logiciels sont à l’étude afin de pouvoir intégrer les DME qui en sont issus dans la base PRIMEGE PACA, et permettre l’inclusion de nouveaux médecins membres. Ce modèle régional pourrait se décliner sous forme d’un réseau d’observatoires régionaux fournissant ainsi un panel représentatif de médecins généralistes « producteurs » de données.

Des descripteurs MeSH seront prochainement assignés à cet article.

 Source : Exercer
Accès à l'article
 Accès à distance aux ressources électroniques :
Exporter
Citer cet article
Lacroix-Hugues V, Schuers M, Pradier C, Staccini P, Letrilliart L, Darmon D. Utilisation des enregistrements médicaux électroniques dans le cadre du projet PRIMEGE PACA. BDB_JO_101578024. 2018 Mai 01;(143):197-203.
Courriel(Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles).
Dernière date de mise à jour : 03/09/2018.


[Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.