Se connecter
Rechercher

Un cas particulier de polyarthrite destructrice associée à une maladie de Castleman multicentrique.

Auteurs : Carpentier-Planchon V1, Bouillanne O, Cabane J, Droulers A, Bodak A
Affiliations : 1Service de Médecine Gériatrique, CH Emile-Roux (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris), 1, avenue de Verdun, 94456 Limeil-Brevannes.
Date 2001 Mars, Vol 152, Num 2, pp 139-44Revue : Annales de médecine interneType de publication : présentations de cas; article de périodique; revue de la littérature;
Résumé

Nous rapportons le cas original d'une patiente de 75 ans, ayant une maladie de Castleman multicentrique associée à une polyarthrite destructrice évolutive qui n'entre pas dans le cadre nosologique des arthropathies décrites dans la littérature. La maladie de Castleman, ou hyperplasie lymphoïde angiofolliculaire, est une prolifération lymphoïde polyclonale, d'étiologie inconnue, localisée ou diffuse dans sa forme multicentrique. Il existe, dans la littérature, des associations possibles entre la maladie de Castleman et certaines connectives, notamment la polyarthrite rhumatoïde, le POEMS syndrome (polyneuropathy, organomegaly, endocrinopathy, M component, skin changes) et l'amylose.

Mot-clés auteurs
Adénopathie bénigne; Complication; Destruction; Etude cas; Femelle; Histopathologie; Hyperplasie angiofolliculaire Castleman; Personne âgée; Polyarthrite; Radiographie; Symptomatologie;
 Source : PASCAL/FRANCIS INIST
 Source : MEDLINE©/Pubmed© U.S National Library of Medicine
Accès à l'article
 Accès à distance aux ressources électroniques :
Exporter
Citer cet article
Carpentier-Planchon V, Bouillanne O, Cabane J, Droulers A, Bodak A. Un cas particulier de polyarthrite destructrice associée à une maladie de Castleman multicentrique. Ann Med Interne (Paris). 2001 Mar;152(2):139-44.
Courriel(Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles).
Dernière date de mise à jour : 23/08/2017.


[Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.