Se connecter
Rechercher

Effets cellulaires et moléculaires de l’hyperforine, un antidépresseur végétal : revue de la littérature

Auteurs : Bouron A1, Lorrain E2
Affiliations : 1Université Joseph-Fourier, 38000 Grenoble, France2Institut européen des substances végétales, 20, rue Emériau, 75015 Paris, France
Date 2014 Avril, Vol 40, Num 2, pp 108-113Revue : L'EncéphaleType de publication : revue de la littérature; article de périodique; DOI : 10.1016/j.encep.2013.03.004
Mémoire original
Résumé

L’hyperforine est une molécule bioactive extraite de fleurs de millepertuis perforé (Hypericum perforatum). Elle possède d’intéressantes propriétés antidépressives. Des travaux réalisés ces dernières années ont apporté un éclairage nouveau sur cet inhibiteur de la recapture de neurotransmetteurs. Elle régule les concentrations cellulaires de cations tels que le Na+, le Ca2+et le Zn2+. Elle intervient au niveau du métabolisme du précurseur du peptide β-amyloïde (APP), prévenant la voie amyloïdogénique en favorisant la formation du dérivé sAPP. Cet article de synthèse présente une revue bibliographique des effets cellulaires et moléculaires de l’hyperforine, en se focalisant principalement sur le système nerveux central. À la lumière des données expérimentales accumulées, il apparaît que l’hyperforine présente potentiellement un grand intérêt pharmacologique.

Mot-clés auteurs
Antidépresseur; Cerveau; Hyperforine; Calcium; Zinc; Canaux TRPC6;
 Source : Elsevier-Masson
 Source : PASCAL/FRANCIS INIST
 Source : MEDLINE©/Pubmed© U.S National Library of Medicine
Accès à l'article
  Accès à distance aux ressources électroniques :
Exporter
Citer cet article
Bouron A, Lorrain E. Effets cellulaires et moléculaires de l’hyperforine, un antidépresseur végétal : revue de la littérature. Encephale. 2014 Avr;40(2):108-113.
Courriel(Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles).
Dernière date de mise à jour : 22/08/2017.


[Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.